11 mars 2014

Isa R - monologues

Personnage B - La prof de danses latines "Ah, voilà une belle place, sans créneau et pas trop loin de la sortie. Je pourrais toujours trouver une bonne âme pour me raccompagner, mais bon… autant éviter, et  puis, maintenant que je donne cours seule, je dois faire gaffe… Ils interprètent… Et les femmes aussi… Je marche sur des œufs… Bon, les CDs, ok… mes chaussures sont dans le sac. Dépêche-toi, Geneviève, si ils ont oublié de pousser les tables sur les côtés, on va encore perdre dix  minutes. Ah, il y a de la lumière… C’est... [Lire la suite]
Posté par Mosaik indigo à 13:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2014

Suzanne Monologue intérieur maria B rectification

Maria Il me faut un nouveau maillot de bain pour partir en vacances, pas un bikini, fini le temps du bikini ! il va falloir enrober le ventre, de profil, quand je me laisse aller, je ressemble à ma mère alors que je m'étais promis de m'éviter cette disgrâce . A Maurice elles sont toutes grassouillettes les femmes d'un certain âge mais en général elles ont d'autres chats à fouetter, autre chose à faire qu'à se lamenter du déclin de leur silhouette. Elle est belle la terrasse de Janine, ça oui, mais quelle consommation... [Lire la suite]
Posté par nounysuzon à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2014

Isabelle F - Monologue personnage B

Je déteste les répondeurs.  Parler à une boîte, dans le vide, ça me donne des bouffées de chaleur.  Je suis tentée de raccrocher.  Je dis, c’est Maryse, j’appelle pour puis les mots me manquent, ma gorge brûle.  Les phrases dansent dans ma tête et refusent de s’ordonner.  Je bredouille excusez-moi, Apolline, je vous rappelle plus tard.  Je raccroche, mes mains tremblent.  Maryse, ma beauté, tu as promis.  Sans doute la promesse la plus insensée de ta vie, mais tu as promis.  Je bois une... [Lire la suite]
Posté par Yzablflas à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mars 2014

Isabelle F - Personnage B

J’entends son sourire.  Vraiment.  Sa voix sourit, sa démarche aussi.  Sa silhouette est chaleureuse, comme auréolée de sa vivacité.  Elle avance, précédée de sa jovialité.  Quand elle est là, les murs du couloir et de la chambre perdent de leur pâleur.  Ils s’illuminent du soleil antillais.  Sa voix ronde et chaude tinte, enveloppe, porte.  -        Bonjour Monsieur Poidevin.  Vous avez bonne mine ce matin.  La voix claire me parvient par la porte... [Lire la suite]
Posté par Yzablflas à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2014

Jenny Monologue intérieur de William

Saloperie de chemin ! qu'est-ce qui m'a pris de passer par là ? Je me suis bien amoché la main avec ces foutues ronces...   Un bon jogging pour me détendre, tu parles ! "Restructuration", ils ont dit, "Plan social" ! Des mots, de beaux mots à col blanc ! Qu'ils disent plutôt : actionnaires, dividendes, loi du Marché, dé-lo-ca-li-sa-tion... Bandes de faux-jetons, vampires ! Respire, Will, respire...frappe le sol de tes baskets 45, fais rouler les cailloux. Tes genoux cognent, les muscles de tes cuisses se tétanisent, tes poumons... [Lire la suite]
Posté par jenny35 à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 mars 2014

Jenny Personnage B : William, le joggeur en colère.

Précédé par un crépitement de pierrailles, le joggeur déboule du chemin creux. Il dérape au bord d'une ornière. son grand corps musculeux se plie et il se rattrappe d'une main aux ronces du talus. - Merde !- D'un coup de dent il arrache son gant, suce la paume où perle la sang d'une éraflure, respire profondément. Il enlève le bandeau de coton qui retient ses cheveux mi-longs, s'en essuie le front, le cou et les joues hâlées. Ses yeux gris brillent encore d'une colère qui peu à peu s'apaise. Il replace le serre-tête qui accuse son... [Lire la suite]
Posté par jenny35 à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2014

Françoise : Monologues intérieurs

b) Liens entre A et B Courts monologues intérieurs de B et A B1-Eh ! je bronze, moi ! Ote-toi de mon soleil, il y a assez de place ailleurs... Pourquoi reste-t-elle plantée là, à me dévisager... Je la connais ? Mon Dieu ! Gigi...Giselle...Gisèle Wauters, c’est ça : la fille du fossoyeur... Dieu ! qu’elle a changé ! Evidemment en 20 ou 30 ans. Qu’est-ce que je lui en ai voulu à celle-là. Si je fais semblant de ne pas la reconnaître, elle va peut-être se décider à partir... B2-Nom d’un p‘tit... cette femme, je la connais. Cette tête... [Lire la suite]
Posté par ecrivages à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 mars 2014

Françoise : Personnage B

a) Développer le personnage B dans le lieu B1-Elle est allongée sur un plaid à carreaux, posé sur la pelouse. Une robe légère - beau tissu, bonne coupe - relevée sur les cuisses Elle est allongée mi-soleil, pour exposer ses jambes à la caresse des rayons. Lisses et musclées, ces jambes, à peine sillonnées de bleu. Mi-ombre pour protéger son visage de l’agression des U.V. Un visage où les rides commencent à s’incruster sous le discret maquillage. Un cou chiffonné malgré un menton porté haut. Elle est soignée, fraîche encore. Difficile... [Lire la suite]
Posté par ecrivages à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]