10 février 2014

Colette - Un lieu, quatre moments

À chaque saison, ma maison se fait caméléon grâce aux huit grands tilleuls bien plus que centenaires. Ce sont de vrais notables qui se reflètent sur les murs en pierres du pays. Ils entrent dans mon domaine, en été, pour dispenser fraîcheur et douceur.Jamais ils ne meurent, ils s’endorment doucement et avec élégance se déshabillent. Le vent les aide un peu. Un tourbillon, oubliant leur pudeur, jette aux loin leurs feuilles qui tapissent le sol, encombrent les gouttières.Je sais que sous la terre il protège la sève qui les habite et... [Lire la suite]
Posté par ecrivages à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2014

Françoise -- Un lieu- quatre moments

Un lieu- quatre moments  Le platane séculaire est immense.  Son feuillage filtre les rayons du soleil, ombrage le banc où somnolent quelques vieux messieurs.  Plus loin, la lumière peut enfin éclabousser la pièce d’eau, l’allée où les mères à poussette surveillent une progéniture de bambins chancelants.  Sur la margelle de pierre, deux gamins se chamaillent.  Deux gros pigeons se rengorgent à prudente distance.    Le feuillage se détache, plus sombre, sur le ciel étoilé. En dessous, tout à... [Lire la suite]
Posté par ecrivages à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2014

L'hôpital - Marie-Astrid

La pièce n’est pas bien grande, au fond, mais que gagnerait-on à l’élargir ? Quatre mètres sur quatre à vue de nez. Je n’ai pas mesuré. Devant moi, un mur nu qu’habille dérisoirement un écran de télé noir, suspendu. Contraste absolu. Au fond à droite, une porte dont le grincement suffit à annoncer l’arrivée de quelqu’un. Ici on entre sans frapper. On la pousse du pied la plupart du temps. Une plaque métallique a été vissée tout en bas. Sur le même mur, plus près de moi, l’autre porte est toujours ouverte. Celle de la salle de... [Lire la suite]
Posté par maroba à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2014

4 lieux - Isabelle R

Il a plu toute la nuit et les phares des voitures se reflètent  sur le tarmac du boulevard et dans les flaques. Le trafic est dense ; on klaxonne et les bus bondés d’étudiants humides se faufilent , pressés d’aller vomir leurs occupants  un peu plus loin, sur la petite place. Des passants se hâtent  sur les trottoirs mouillés, voutés sous leur parapluie. Ils pestent contre le feu rouge trop lent à l’alternance.  Sur le boulevard, quelques maraîchers remballent leurs marchandises pendant que les derniers... [Lire la suite]
Posté par Mosaik indigo à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 janvier 2014

Lieux - Jenny

Un même lieu à 4 moments  Le parking dessert le restaurant qui depuis quelques années s’est installé dans la grosse maison bourgeoise à l’orée du parc devenu communal, l’une et l’autre ayant connu des fastes bien oubliés. 6h du matin, la ville dort encore. Une seule voiture sur le maigre gravier que fait bientôt chuinter les pneus d’une camionnette de livraison. Un homme en salopette la déleste de quelques cageots et repart aussitôt. Effarouchement d’ailes dans les grands marronniers.  Des cuvettes boueuses creusent le... [Lire la suite]
Posté par jenny35 à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2014

Lieux - Suzanne

Lieu Une grande fenêtre encadre le paysage qui s'offre en éventail vers un boqueteau tout graillant de corneilles . Elle aime la terrasse de sa maison citadine, si spacieuse, qui prolonge le living d'un espace à décorer pour augmenter encore, dit-elle, le bonheur des yeux. Elle est bâtie sur le toit du garage. Son pavement de pierres brutes, discrètes, mal jointées se fond aux ciels gris de l'hiver ou bien disparaît sous un manteau de neige pure.Elle dit que sa terrasse est en jachère l'hiver, seule une hellébore violette se permet... [Lire la suite]
Posté par nounysuzon à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 janvier 2014

4 lieux - Isabelle F

Le chemin est abrupt.  En dégringolant la pente, les pierres dépassent le marcheur.  Elles échouent dans les fougères du bas-côté.  Viennent cogner le vieux mur.  Il fait sombre, sous la voûte des noisetiers, et frais.  Quelques pas plus loin, le chemin débouche au grand air, le long du jardin de la première maison.  Retour à la civilisation. Chaque pas est une surprise.  Tiendra, tiendra pas ?  La neige est tombée, le vent l’a chassée, les congères se sont formées.  Les branches... [Lire la suite]
Posté par Yzablflas à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2014

Proposition 1 Un lieu - 09 01

bientôt les textes du jeudi 09 01 : un lieu à 4 moments différents
Posté par ecrivages à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]