En hommage à l’ours de Selma Lagerlöf !

C’est l’histoire de Papa Ours, Maman Ourse et Petit Ours.  Ils vivent tranquillement dans leur caverne à l’orée du bois.  Leur table est bien mise, entourée d’une grande, une moyenne et une petite chaise.  Leur chambre est proprette avec un grand, un moyen et un petit lit.

L’histoire pourrait se dérouler ainsi :

Alors que les trois ours se baladent dans la forêt, une fillette bouclée aux cheveux dorés entre dans leur maison. 

Sauf que…

Ce jour-là, la fillette bouclée aux cheveux dorés est un vieux monsieur bouclé aux cheveux d’argent.
Ce jour-là, les trois ours ne se baladent pas au fond des bois.  La faute à une effroyable tempête de neige !... (Au mois d’octobre… il n’y a plus de saison !)
Ce jour-là donc, un vieux monsieur bouclé aux cheveux argentés entre dans leur caverne, poussé par le vent et le froid.  Il est perdu et fatigué.  Papa Ours est alarmé, Maman Ourse est inquiète, Petit Ours est curieux.  Papa Ours voudrait le chasser, mais Maman Ourse intervient.  On peut attendre que la neige cesse de tomber, le vent de souffler.

Alors, elle offre un bol de soupe fumante.  De la soupe à l’ail et aux pois, avec un peu de citron vert.  Le vieux monsieur bouclé aux cheveux d’argent mange, encore et encore.  Après, il demande à se reposer.  Maman Ourse l’installe sur le divan.  Papa Ours est méfiant, Petit Ours se cache dans son dos pour mieux observer.
Quand l’homme se réveille, la tempête s’est calmée. 

L’histoire pourrait s’arrêter là.  Le vieux monsieur aux cheveux argentés se lève, remercie et s’en va. 

 Mais…

 Le lendemain, le vieux revient.  Il n’est pas seul, une fillette et un jeune homme l’accompagnent.  Papa Ours est soupçonneux, Maman Ourse est méfiante, Petit Ours est curieux.
-
        C’est ici ! entendent-ils.

L’homme aux cheveux argentés pourrait présenter les trois ours à ses compagnons, expliquer comment ils lui ont donné l’asile pendant la grande tempête.  Ils mangeraient de la soupe à l’ail.  L’histoire s’arrêterait là.

 Cependant…

Papa Ours est plutôt nerveux.  Il n’aime pas voir tant de monde chez lui.  Il grogne, pour montrer qui est le maître ici.  Petit Ours observe la fillette bouclée aux cheveux dorés.  Il se dit qu’elle est jolie.  Son Papa grogne une deuxième fois.  Un grognement puissant. 

Si, à ce moment, l’homme aux cheveux d’argent faisait demi-tour et emmenait ses compagnons, l’histoire finirait là.

En attendant…

Maman Ourse observe le vieux monsieur, le vieux monsieur observe Maman Ourse.  Petit Ours observe la fillette, la fillette observe Petit Ours.  Papa Ours observe le jeune homme et le jeune homme observe Papa Ours.
Papa Ours gronde encore, furieux et menaçant.  L’homme est nerveux.  Il porte un truc métallique à l’épaule.  Un truc qu’il pointe sur Papa Ours… un fusil !
Alors, Papa Ours gronde encore plus fort, et bondit hors de la caverne.  Il veut protéger sa famille, et effrayer l’homme au fusil.  Ça marche toujours, quand un ours fait l’ours, debout, grondant, les quatre pattes écartées, tous les animaux sauvages reculent et s’enfuient.

 Pourtant…

Celui-ci se croit tout puissant avec son arme.  Il pourrait tirer, il aurait déjà dû le faire.  Il attend le meilleur moment, celui où il n’a aucune chance de rater sa cible.
Papa Ours grogne, gronde et fait l’ours, le jeune homme vise, Maman Ourse et l’homme argenté ne respirent plus.  Petit Ours regarde la fillette dorée de toutes ses forces.  Tout se termine dans un terrible coup de fusil.

Si ce n’est que…

La fillette dorée est championne de karaté.  En deux temps trois mouvements, elle fait volte face, une jambe en l’air, un fulgurant retourné… Pan !  Le coup part dans les airs.  Les hommes s’enfuient en courant.
Le fusil tombe par terre et l’histoire est finie !

A moins que…

 Petit Ours n’en décide autrement ! Il est tout chamboulé, car la bouclette dorée à fillette, la blonde bouclette à cheveux,… pardon… car la fillette bouclée aux cheveux dorés ne cesse de le regarder. 

Petit Ours a soudain une folle envie de se mettre au karaté !